mardi 9 juin 2015

Une définition du gothique

Les gothiques ne portent pas toujours du noir, ils ne croient pas en Satan, ils ne sont pas le Diable, ils ne veulent pas tuer les gens, ils ne détestent personne, ils ne sont pas tout le temps dépressifs, ils peuvent être heureux, ils sont la plupart du temps des gens bien, ils sont aussi normaux que vous l'êtes.

INTRODUCTION

Dans cet article, j'essaie de donner de la façon la plus exacte possible la définition des gothiques. Mais, consciente que celle-ci n'est sans doute pas complète, je vous prie de m'excuser si j'oublie quelques détails. Si vous voyez que j'ai oublié un point qui vous semble important, n'hésitez pas à m'en faire part par l'intermédiaire des commentaires.

Le mouvement gothique, avant d'être un mouvement musical, est un mouvement philosophique. Les gothiques ne se caractérisent pas par la musique (en effet, ils peuvent tout aussi bien écouter du Black Metal, que de la musique classique! Cela dit, ils ont souvent un penchant pour tout ce qui est underground (Batcave, Darkwave etc...), nous allons y revenir), ni par le look (tous les gothiques ne s'habillent pas forcément en noir avec des New Rock aux pieds, il s'agit d'une question de goût!) mais par la façon de penser. Les gothiques ont une certaine vision du monde qui leur est propre et ils savent prendre le recul nécessaire pour avoir une vision la plus juste possible de ce qui les entoure. C'est pourquoi on parle de mouvement philosophique quand on évoque les gothiques. Néanmoins, je précise tout de même que le mot "gothique" a tout d'abord été appliqué afin de désigner un style de musique, pour ensuite qualifier les groupes qui pratique cette musique. Depuis quelques années, le terme est donné aux personnes suivant ces groupes. La base du terme utilisé n'a donc en fait rien à voir avec un look vestimentaire.

ASPECT MUSICAL

Comme je disais un peu plus haut, le terme "gothique" désigne à la base un certain type de musique. J'ai dit plus haut que les gothiques peuvent en fait écouter n'importe quel type de musique, mais ils ont généralement une attirance particulière pour tout ce qui est underground, bien que cela ne leur interdise pas de pouvoir écouter de tout. Pour ce qui est de la musique dite gothique, tout est parti de la New Wave. Il s'agit d'un style musical avant-gardiste datant de 1978, dérivé du punk-rock anglais d'où il tire ses origines. Le terme "New Wave" vient de la Nouvelle Vague de la fin des années 50 dans le milieu du cinéma français. Dans ce type musical, on retrouve des groupes comme Joy Division, Depeche Mode, Sisters of Mercy, ou encore Siouxsie and the Banshees.

De là, nous partons vers tout ce qui est Batcave, Coldwave ou encore Gothic Rock. Le Batcave tire l'origine de son nom d'un club Londonien dans lequel plusieurs groupes du genre se sont produits. On peut parler de Siouxsie Sioux, Nick Cave ou encore Alien Sex Fiend. Du côté de la Coldwave, apparue à la fin des années 70, elle est en correspondance direct avec le mouvement post-punk anglais. Parmi les artistes du milieu, on retrouve David Bowie, Clan of Xymox ou encore The Cure. Enfin, pour ce qui est du Gothic Rock, nous retrouvons des groupes tels que Fields of the Nephilim, Bauhaus, ou encore Christian Death.

Et de tout ça ont découlé d'autres styles musicaux, et en l'occurrence il s'agit de l'Indus, du Death Rock, et de la Dark Wave. Concernant l'Indus, nous pouvons parler de Laibach ou d'Einstürzende Neubaten. Du côté du Death Rock, on a The Vanishing ou bien Cinema Strange pour ne citer que deux exemples. Enfin, du côté de la Dark Wave, on peut compter sur Girls Under Glass, Das Ich, ou bien Sopor Aeternus.

Nous sommes très très loin de cette étiquette qui veut qu'un gothique écoute forcément du Metal, n'est-ce pas?

ASPECT RELIGIEUX

En premier lieu, il faut savoir que, bien que la majorité des gothiques soient athées, il existe des gothiques chrétiens, et même des gothiques satanistes (bien que cela soit rare). De manière globale, le gothique n'a rien à voir avec les religions car en effet, la majorité des gothiques est athée, voire agnostique. Néanmoins, on peut remarquer que souvent, ils portent sur eux des symboles religieux, dans le bon sens ou inversés, comme la croix ou le pentacle. Mais ces symboles renversés ne signifient pas forcément qu'ils sont satanistes comme beaucoup semblent le penser. La signification serait davantage une critique silencieuse de tout ce qui a rapport avec la religion. Les satanistes ont besoin de dire haut et fort leur haine des religions. Les gothiques, eux, ne ressentent pas de haine, car ce ne sont pas des gens violents, ils sont même particulièrement pacifiques.

ESPRIT

A propos de l'état d'esprit, il est important de retenir que, malgré les rumeurs très macabres qui circulent (scarifications à outrance et j'en passe), tous les gothiques n'aiment pas forcément le sang ou la violence. C'est pareil pour les cimetières. C'est à dire que, bien qu'il soit vrai que beaucoup de gothiques aiment les cimetières, ce n'est pas obligatoirement pour l'aspect morbide de la chose. C'est davantage pour l'aspect architectural, et la beauté que les gothiques trouvent à ces lieux, qu'ils aiment y venir.

Concernant l'aspect sentimental, les gothiques sont en général très attirés par tout ce qui touche au romantisme. On peut également remarquer qu'en plus de se passionner pour cet aspect romantique de la vie, la plupart d'entre eux sont de grands intéressés par l'occultisme. Il n'est pas rare d'entendre un gothique dire qu'il pratique la wicca, par exemple. Tout ce qui relève du surnaturel et des sciences occultes, les choses inexpliquées et inexplicables les intéresse. Cela n'est pas vrai pour tous, mais il faut tout de même remarquer que le plus souvent, ils sont attirés par tout ce qui est mystérieux, ce qui fait peur aux gens habituellement.

CONCLUSION

Tout ceci pour montrer que les gothiques ont beau passer pour des bêtes curieuses à la télévision, à travers moult reportages tous plus éloignés de la vérité les uns que les autres, il n'en reste pas moins qu'ils sont aussi normaux que n'importe qui. Ils vivent comme tout le monde, ils font leurs courses comme tout le monde et ils dorment dans un lit le soir comme tout le monde (eh non, pas de cercueil à l'horizon!). Seule leur façon de voir le monde est différente...

Voici la définition que nous donne Wikipedia à propos du style vestimentaire émanant de cette culture:

Esthétique qui se traduira par un code vestimentaire, essentiellement basé sur le noir et les couleurs sombres, souvent accessoirisé avec des clous ou des éléments considérés comme mystiques et ce look sera perçu selon les points de vue comme sexy, provocateur, effrayant ou excentrique.

On peut en penser ce que l'on veut. Selon moi, en tout cas, cela ne veut pas dire grand chose. Je connais des gens dans mon entourage qui n'ont rien de gothique physiquement parlant (si l'on part du principe que le physique, c'est d'être habillé de noir avec des chaînes partout). Un gothique peut très bien s'habiller en jean/T-shirt sans être moins gothique pour autant. J'insiste sur le fait qu'être gothique, c'est avant tout dans la tête avant d'être dans le look.

J'aimerais néanmoins citer un autre passage de Wikipedia qui me parait tout à fait juste (à vous de me dire ce que vous en pensez via les commentaires):

Il est assez difficile de cerner la culture gothique dans la mesure où la plupart des artistes qui la constituent effectivement en rejettent l'étiquette, la trouvant étriquée. De plus, les membres du mouvement gothique ont tendance à s'approprier des artistes qui n'ont eux-mêmes aucun lien avec ce mouvement.

Selon moi, ce passage explique clairement pourquoi il est si périlleux de donner une véritable définition complète de la culture gothique. Il explique également pourquoi des groupes musicaux qui n'ont à priori rien à voir avec la culture gothique en font finalement "partie" (façon de parler puisqu'en fait, ces groupes n'ont rien à voir avec le mouvement, tels que Slipknot, Rammstein etc... Je ne déteste pas ces groupes, bien au contraire, mais je souligne tout de même qu'ils font partie de la scène Metal, et non de la scène Goth!).

je pense que le gothique est avant tout un art à conserver et ce qu’on voit malheureusement aujourd’hui, c’est une métamorphose de cet art, qui était une vraie passion pour le mystère, la sérénité, la beauté et l’élégance, mais qui s’est transformé en une manière d'attirer l'attention sur soi, faire un commerce gagnant à 100%, et jusqu’à le confondre avec cette anti-religion qu'est le satanisme, qui n’a absolument aucune relation avec le gothique à la base.

Je voudrais juste rajouter un petit paragraphe afin de parler de l'image que donne le gothique adolescent, car elle est très différente de ce que vous avez lu au-dessus. En effet, les parents et l'entourage considèrent en général qu'un adolescent qui a des penchants pour le côté vestimentaire de la chose, est un adolescent perdu. Effectivement, le plus souvent ils vont parler d'un certain mal de vivre, d'un malaise, comme s'ils ne se sentaient pas bien à leur place, et se servent du noir qui sied si bien aux gothiques pour l'exprimer. Je pense que ces personnes n'ont pas complètement saisi ce qu'englobe la culture gothique. Allez donc en soirée gothique, vous vous rendrez compte de la différence nette entre cette façon de penser, et l'ambiance d'une soirée qui n'a rien à voir.

Publié originellement le lundi 1er août 2005 sur http://nightwitch.tooblog.fr

Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par monde puis par ordre chronologique, en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire