vendredi 11 septembre 2015

DECES : Hans Ruedi Giger

NB : Cet article a été initialement publié le mardi 13 mai 2014

Photo de Hans Ruedi Giger
Hans Ruedi Giger

Hans Ruedi Giger est mort hier, lundi 12 mai 2014, à l'âge de 74 ans, des suites d'une mauvaise chute. Voilà l'info qui est tombée ce matin. Je peux vous dire que j'ai mal, vraiment mal. Contrairement à beaucoup de gens, ce n'est pas par l'intermédiaire d'Alien que je le connaissais. Je l'ai connu il y a bien longtemps, en 1997, grâce à un jeu sur PC que mon père m'a offert.
Darkseed II, de Cyberdreams. Je n'avais que 12 ans, et j'étais absolument fascinée par les décors de ce jeu. Les illogismes de son scénario ne m'ont pas empêchée de le terminer plusieurs fois, juste pour m'en mettre plein les mirettes. Pour l'époque, le jeu bénéficiait d'un moteur graphique exceptionnel, Giger lui-même avait tenu à ce que soit utilisé une haute résolution (640x400) pour la réalisation de Darkseed premier du nom. Il n'a réalisé aucun nouvel artwork pour Darkseed 2, aussi ce sont les anciennes œuvres de l'artiste qui ont été utilisées, la plupart étant sous licence.

L'oeuvre Li II par Giger
L'oeuvre Li II, ma préférée de Giger

L'oeuvre qui m'a fascinée bien davantage que le reste dans ce jeu, c'est Li II. La Déesse des Ecritures, une beauté exceptionnelle, qui me suit encore aujourd'hui puisque je l'ai choisie pour être le fond d'écran de mon smartphone. A l'époque où je l'ai découverte, je ne faisais absolument pas attention aux symboles autour de ce visage, je la regardais avec des yeux innocents, tout comme je regardais les autres tableaux du jeu. Avec les années, je me suis rendue compte que l'univers biomécanique de Giger n'est fait que de symboles sexuels. Je n'en suis pas davantage choquée, étant fascinée depuis toute gamine, je le suis toujours autant.

La dédicace de mon livre, c'était le samedi 18 décembre 2004
La dédicace de mon livre, c'était le samedi 18 décembre 2004

En 2004, j'ai eu la chance de pouvoir me rendre à l'exposition "Le Monde Selon HR Giger", à la Halle Saint Pierre à Paris. J'y ai vu la plupart des oeuvres présentes dans Darkseed 2, et j'en ai découvert bien d'autres. Tiens, il est à l'origine de la créature d'Alien! Un film que j'avais adoré, mais je n'avais pas réalisé que derrière l'Alien, c'était lui. Oh, le micro de Korn! Somptueux! Et puis cette table et ces chaises, que j'aurais adoré avoir chez moi, sauf que sans le décor qui va bien autour, ça donnerait un résultat bien ridicule... Et puis lui, Giger en personne, assis derrière sa table, gros feutre noir à la main. Ce jour-là, je savais qu'il serait présent, il faisait une séance de dédicace. J'avais chopé au vol mon exemplaire de Darkseed 2, pour l'emmener à l'expo, pour le montrer à Giger. Ce jeu n'ayant pas été un franc succès, je me souviens encore de la tête qu'il a fait quand je le lui ai présenté. Il était surpris. Et il a dédicacé le livre de ses oeuvres que j'ai acheté ce jour-là, avec un grand sourire. "Icons : HR Giger", des éditions Taschen. C'est fébrilement que j'ai rouvert ce livre à la première page ce matin. Cette signature, elle vaut désormais de l'or. Elle était déjà au-delà de toute valeur matérielle pour moi il y a 10 ans. Juste à côté, le prospectus que j'avais récupéré lors de l'expo, pour le Musée ouvert à son honneur à Gruyères, en Suisse. Un jour, c'est promis, je m'y rendrai. Ce pélerinage n'aura pas le même goût, maintenant qu'il n'est plus, mais je veux revivre un semblant des sensations que j'ai vécues à la Halle Saint Pierre. Tout en sachant que cette unique rencontre, faite en 2004 avec l'artiste, je ne la revivrai plus jamais. Hier, Hans Ruedi Giger s'est éteint. Un génie s'en va, une icône que rien ni personne ne pourra jamais remplacer. Paix à son âme.

Dessin en hommage à Giger, par un certain Alex
Dessin en hommage à Giger, par un certain Alex

Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par monde puis par ordre chronologique, en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire