mardi 15 septembre 2015

Mayhem et L'inner Black Circle

Il était une fois un mec libéré de prison avant d'avoir purgé toute sa peine, après avoir assassiné mec qui a eu la bonne idée de se servir de photos prises par lui-même d'un autre mec qui s'est suicidé, pour s'en servir comme pochette d'album à leur propre groupe. La devinette est : qui sont les protagonistes? La réponse en image :

Le logo de Mayhem
Le logo de Mayhem

Ce que je vais vous raconter est la triste histoire, bien réelle malheureusement, de ce qui est arrivé au sein d'un groupe bien connu de Black Metal. Le mec qui a assassiné, c'est Varg Vikernes (ou bien Count Grishnackh, choisissez le nom que vous préférez, c'est le même), unique membre du groupe Burzum, de 1991 à aujourd'hui, mais également bassiste de Mayhem en 1993.
Le mec assassiné, c'est Euronymous, guitariste et leader de Mayhem, de 1984 à sa mort en 1993. Le mec qui s'est suicidé et dont le suicide a servi à une pochette de son propre groupe, c'est Dead (portait bien son nom, celui-là...), chanteur de Mayhem de 1988 à sa mort en 1991. Un beau bazar, n'est-ce pas? J'avais envie de me plonger un peu dans l'histoire de ce fameux groupe qu'est Mayhem, vous relater les événements tels qu'ils se sont déroulés, car ce sujet est le sujet à connaître absolument lorsque l'on se plonge dans l'univers du Black Metal. Et attention hein, je ne parle pas des groupes tels que Cradle of Filth ou Dimmu Borgir (difficile de citer l'un sans citer l'autre, même moi je n'y parviens pas...), mais d'un univers beaucoup plus sombre, l'univers sur lequel repose la légende morbide et l'image rendue par le Black Metal. On va toucher dans cet article à l'histoire de l'Inner Black Circle, mais d'abord, parlons de Dead.

2 photos de Dead, chanteur de Mayhem de 1988 à 1991
Dead, chanteur de Mayhem de 1988 à 1991

Dead était le chanteur du groupe Mayhem de 1988 jusqu'à son suicide en 1991 comme j'ai annoncé plus haut. Il est considéré comme le meilleur chanteur que le groupe ait connu, et a succédé à Messiah (1984-1985) et à Maniac (1986-1987). Pour l'anecdote, Maniac est redevenu le chanteur du groupe, de 1995 à 2004. Pour en revenir à Dead, il était une personnalité particulière, à part. On raconte qu'il enterrait les vêtements qu'il comptait porter lors de ses concerts, plusieurs semaines avant l’événement, afin de s'emparer de l'essence de la mort le jour dudit concert. Il avait également l'habitude de se priver de nourriture pendant plusieurs jours avant un concert, afin d'obtenir une meilleure voix. Curieux n'est-ce pas... Son nom de scène n'était donc pas choisi au hasard, et malheureusement il reflète également bien sa fin. Il s'est suicidé d'un coup de fusil dans la tête en 1991, peu de temps avant l'enregistrement de l'album "De Mysteriis Dom Sathanas", de Mayhem bien sûr. Finalement, c'est Attila Csihar, chanteur Hongrois venu du groupe Tormentor (1987 à 1991) qui assurera le chant de cet album. Là où ça devient intéressant, c'est que cet album marque également les derniers enregistrements de Euronymous avant son meurtre en 1993. L'album aura donc été conçu entre 1991 et 1993, et garde une image plus morbide que n'importe quel autre. C'est précisément Euronymous qui a découvert Dead mort, chez lui, le 8 avril 1991. Il s'est alors emparé d'un appareil photo pour prendre des clichés de Dead, avant d'appeler la police. Une de ces photos a servi par la suite à la pochette de l'album "Dawn Of The Black Hearts", sans aucune autorisation. Comme si ce n'était déjà pas assez glauque, c'est Dead qui apparaît dans le bootleg live de cet album. De quoi faire froid dans le dos... Et comme je ne peux pas évoquer la fameuse pochette sans la montrer, la voici donc :

Pochette de l'album "Dawn of the Black Hearts"
Pochette de l'album "Dawn of the Black Hearts"

Revenons à présent à un sujet que j'ai évoqué en tout début de cet article : qu'est-ce que l'Inner Black Circle? On dirait un nom de secte... Eh bien nous n'en sommes pas très loin en fait, puisque c'était une organisation terroriste! Il s'agit, ou plutôt il s'agissait, d'une organisation Norvégienne, créée en 1991 par Euronymous, guitariste et leader du groupe Mayhem, et composée de membres de divers groupes du milieu Black Metal. Ses membres étaient purement anti-chrétiens, et en opposition aux musiciens exerçant dans le milieu du Death Metal. D'ailleurs, le nom de cette organisation est une référence directe aux représentants du "vrai" Black Metal. Et voilà pourquoi on parle de True Black, sans forcément savoir ce que c'est! On y retrouvait entre autres des membres de Darkthrone, Emperor ou encore Immortal. Un fait "rigolo", c'est que parmi les plus gros représentants de ce collectif, on comptait Euronymous, forcément, mais aussi un certain Varg Vikernes, qui sera l'assassin de Euronymous. Mais nous y reviendrons un peu plus tard. Une phrase à glacer le sang, provenant de Faust du groupe Emperor, définit très bien ce qu'était l'Inner Black Circle, elle a été publiée dans le fanzine Darkness, et il a dit : "Les vieux groupes le chantaient, ceux d'aujourd'hui le font". Quand on connaît les paroles des groupes composant le True Black Metal, il y a de quoi avoir peur. Et le mot est faible... Car en effet, la frontière entre fiction (la musique, les paroles surtout) et la réalité (les faits que l'on peut commettre) a disparu. Parmi les actions de l'Inner Black Circle, on compte entre autres des menaces de mort dirigée contre Glenn Benton, leader du groupe Deicide. Le groupe Paradise Lost a subi également des menaces de mort s'ils décidaient de venir jouer en Norvège. Huit églises au minimum ont été brûlées, et l'histoire la plus connue est celle de l'église de Fantoft, près de Bergen en Norvège, qui a brûlé de ses fondations jusqu'au clocher le 6 juin 1996 au lever du jour (vous remarquerez la date qui n'a pas été choisie au hasard : 06/06/96).

Varg Vikernes et Euronymous
Varg Vikernes et Euronymous

Varg, l'un des plus éminents membres de l'Inner Black Circle, s'est vanté de ces destructions d'églises, et cela lui a valu une arrestation en janvier 1993, mais il a été relâché pour absence de preuves. Plus tard, sur son site Internet, il a expliqué ne pas avoir participé à ces actions, et s'être vanté dans l'unique but de promouvoir Helvete, une des très rares boutiques vendant ses albums (sous le nom Burzum), à Oslo. Mais durant son passage en prison, Euronymous a eu l'idée de fermer Helvete, ce que Varg n'a pas accepté en l'apprenant, du fait de gros problèmes financiers qu'il espérait arranger en faisant de la publicité pour Helvete durant son passage en prison et la "notoriété" qu'il en retirait, et il prit de la distance avec Euronymous suite à cela. En mars 1993, Varg et Euronymous donnent une interview à Kerrang!, magazine anglais très réputé, et parlent très ouvertement de l'Inner Black Circle. Ils disent notamment être des "Satanic Terrorists", et il est évident qu'ils ne suivaient pas les enseignements du très connu Anton LaVey (j'y reviendrai sûrement dans un autre article), mais qu'il s'agissait de quelque chose de bien plus profond, de bien plus sombre. Les activités de l'Inner Black Circle commencent alors à être connues dans tout le continent Européen, ce qui oblige Euronymous à fermer définitivement la boutique Helvete. M'est avis que le destin d'Euronymous a un rapport avec tous ces événements, mais apparemment rien ne le confirme officiellement. Ils ont joué à un jeu dangereux, et je me demande bien s'ils avaient la moindre idée de ce qui se passerait par la suite. Ce serait une question à poser à Varg, étant donné qu'il est toujours en vie, lui. Il raconte que Euronymous voulait le torturer puis le tuer, que son meurtre n'a été que légitime défense, qu'il a juste pris les devants avant d'y passer lui-même. Que croire finalement...

Photo de Varg Vikernes durant son procès
Varg Vikernes durant son procès

C'est le 10 août 1993 que Euronymous a été assassiné par 23 coups de couteaux (officiellement) par Varg. Sur la photo de son arrestation ci-dessus, il paraît bien jeune n'est-ce pas... En effet, il n'avait que 20 ans! Il fut condamné à 21 ans de prison, mais il en est sorti au bout de 16, le 11 mai 2009. Depuis, il s'est converti au néo-nazisme, et prône tout ce qui a trait aux partis politiques d'extrême-droite. Il n'hésite d'ailleurs pas à dire que la Norvège est le dernier état soviétique Européen. Il ne fut pas le seul à être sanctionné pour ses agissements, bien que finalement il ne termina pas en prison pour ce qu'il a pu faire au nom de l'Inner Black Circle apparemment. Parlons un peu des autres faits que l'on sait : Faust du groupe Emperor, autre membre de l'Inner Black Circle, a écopé pour sa part de 14 ans de prison pour le meurtre d'un homosexuel. Samoth (guitariste et batteur du même groupe), encore un autre membre de l'organisation, a quant à lui été condamné à 2 ans de prison pour les incendies d'églises, etc etc. L'organisation s'est dissoute peu de temps après tout cela. Sans doute car il n'y avait plus personne pour la représenter, ou alors parce qu'il valait mieux que tout s'arrête. C'est mieux comme ça, je pense. Enfin, au sujet de Helvete, cette fameuse petite boutique à Oslo, elle n'a finalement jamais rouvert, mais le bâtiment existe toujours, ainsi que le sous-sol dans lequel se réunissaient les membres de l'Inner Black Circle. Actuellement c'est un magasin nommé "Vårt Daglige Brød" que l'on peut traduire par "Notre Pain du Jour". Oui, c'est une boulangerie. Et les propriétaires de l'endroit acceptent volontiers de faire voir les sous-sols à leurs visiteurs, où l'on peut retrouver le très connu "Black Metal", peint au mur par Euronymous lui-même. Je vous propose en dernier lieu une photo bien plus récente de Varg Vikernes, après sa sortie de prison :

Une photo récente de Varg Vikernes
Une photo récente de Varg Vikernes

A savoir : Varg Vikernes a sorti un film nommé ForeBears, en mars 2013, en collaboration avec sa femme Marie Cachet (oui, elle est française).

Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par monde puis par ordre chronologique, en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire