mercredi 24 février 2016

LOVECRAFT : Dagon, le Père des Profonds

Une représentation de Dagon par Trufanov
Une représentation de Dagon, par Trufanov (DeviantArt)

Attention à ne pas le confondre avec le dieu de l'agriculture des populations sémitiques du nord-ouest, ce Dagon n'est pas celui traité ici. Dans cet article, j'évoque Dagon le Grand Ancien, le compagnon de Mère Hydra, le dieu-poisson (peut-être y a-t-il là un léger parallèle à faire entre ce surnom et ce que représente l'autre Dagon). Il est également surnommé Père des Profonds, les Profonds étant des créatures amphibies qui peuvent vaguement faire penser à des humains. Il est décrit comme une créature des profondeurs maritimes immense (pas moins de 30 étages de haut), mais c'est tout ce que l'on sait vraiment de son apparence. Ses adorateurs n'ont à priori pas laissé filtrer leurs connaissances à son sujet, et on ignore si quelqu'un a pu le rencontrer directement.

Son culte a disparu en 1928, du fait du bombardement du village d'Innsmouth, où se situait la majeure partie de ses adorateurs, par le gouvernement américain. Nous savons en tout cas qu'il était un dieu vénéré notamment par les habitants de ce village qui faisaient partie de son "ordre ésotérique", un groupe d'occultistes qui étudiait en premier lieu la magie lovecraftienne. Difficile de savoir si cet ordre existe encore aujourd'hui. Néanmoins, Lovecraft a dédié une nouvelle entière à ce Grand Ancien en 1917, simplement titrée "Dagon", mais sans jamais le citer formellement. On ne sait d'ailleurs même pas en la lisant s'il s'agit d'un Grand Ancien, d'un objet ou même d'un lieu, car même cette information n'y est mentionnée nulle part.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire